Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 10:04

« Brisez vos chaines et vous serez libres, coupez vos racines et vous mourrez »

                                                                                                          Proverbe africain






La véritable essence du pouvoir consiste à définir la réalité des individus et de faire vivre ceux-ci selon cette définition, comme si c’était une définition de leur propre choix. Cette  situation prévaut d’une manière particulière pour la réalité africaine. Dans l’esprit de millions de personnes cette réalité, en totale discordance avec la vérité, est sincèrement prise pour argent comptant, combien même les « faux billets sont fabriqués par des amateurs notoires ».

 

L’histoire de l’Afrique est très méconnue, en Afrique tout comme en occident,  en dépit de la masse colossale d’information dont on dispose, et de la même manière, la réalité africaine est très peu connue dans le monde occidental. La connaissance de cette réalité est vitale pour le présent et l’avenir des africains, ainsi que de sa diaspora dans le monde. Les africains ne pourront jamais être puissants s’ils ne se connaissent pas eux-mêmes, en dehors des cadres qui ont été fixés par d’autres groupes d’individus.


Face aux discriminations et autres mépris dont ils sont l’objet ils ont le besoin urgent de se réapproprier leur destin, et transmettre aux générations suivantes la vision des pères des indépendances africaines : la Renaissance d’un continent uni.

L’Europe a connu sa Renaissance par la redécouverte de son passé, grâce à la diffusion de cette connaissance d’elle-même et de ses réalisations d’antan. Aujourd’hui elle constitue une puissance mondiale grâce à son unification. Nos pères ont travaillé à l’élaboration de l’unité africaine bien avant les européens. Il est temps de combler le « gap » qui a été creusé entre la génération des Kwamé Nkrumah, Modibo Keita, Jomo Kenyatta, Julius Nyerere, Kenneth Kaunda, Sékou Touré, Um Nyobe, Barthélemy Boganda…et celle d’aujourd’hui.

 

Le 18 Novembre 2009 de 14h45 à 19h00

L'Ecole Africaine donne sa première session avec l'étude de l'Histoire de l'Economie, de la Religion, de la Sociologie, de la Science Politique des pays d'Afrique.


Lieu :

Salle Dewailly - 80000 Amiens

Plus d'information : impronord@hotmail.fr



Partager cet article

Repost 0
Published by Association Impronord - dans l'actualité
commenter cet article

commentaires

le mot du Directeur :

Nous ne pouvons pas combattre le racisme si nous ne sommes pas unis. Cependant, cette solidarité ne peut pas exister aux dépens de l’identité des individus : elle doit respecter l’intégrité individuelle.
Créer un monde uni mais non uniforme prend sens dès lors que la diversité de la race humaine est prise en compte. Ce n’est pas en abolissant les différences que l’unité sera réalisée, mais plutôt en apprenant à connaître et à apprécier la valeur intrinsèque de chaque culture et de chaque individu.
Ce n’est pas la diversité qui est la source des conflits, mais l’immaturité des attitudes, et l’intolérance envers ce qui est différent, ainsi que les idées fausses entretenues sur autrui.

Hermann Okemba
Directeur  IMPRO NORD

.







IMPRO NORD est une plateforme régionale agréée par le Ministère de l'Education Nationale,ayant le statut juridique associatif, qui réunis des acteurs publics et privés, autour du tryptique :
. Le partage du savoir
. La lutte contre les discriminations
. Le dialogue interculturel