Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 22:38

 

 

Ecole-Africaine_Mai2010_AffA3.jpg

 

Sans mémoire il n’existe aucun avenir. Au moment de la sortie de l’esclavage les enfants d’Israël  avait reçu comme instruction de la part de Yahvé, de commémorer leur libération dans toutes les générations, et expliquer aux enfants à travers le SEDER par quoi ils étaient passés pour être un peuple libre. Pourquoi commémorer un évènement, l’Exode, vieux de plusieurs millénaires ?

Le SEDER a plusieurs vertus parmi lesquelles, sont la mémoire et la pédagogie. Ce qui a été peut encore advenir, si l’on ne tire pas les enseignements du passé. Pour ce qui est de la Traite des noirs, tout le monde n’a pas encore su tirer les leçons de cette tragédie : l’existence du racisme en est la preuve, la plus flagrante des preuves dans notre société du XXIème siècle. Une société dans laquelle plusieurs de ses membres ont souffert dans leurs chairs les affres du nazisme : la déshumanisation et l’extermination totale de millions de juifs, pris pour cible avec les noirs et les tziganes au nom du racisme, dans une Europe Catholique, une Europe héritière de l’humanisme chrétien de la Renaissance, de la Réforme, de la philosophie des Lumières, dans une Europe au « sommet de la Civilisation ».

La conférence Race, Racisme & Religion mettra en lumière d’une part, les mécanismes intellectuels qui ont présidé à la justification, de la traite des noirs et de la colonisation, en un mot du racisme, à travers la religion : de l’Hindouisme à l’Islam, en passant par le Catholicisme, le Judaïsme, le protestantisme, la Franc Maçonnerie…

D’autre part, la conférence mettra en évidence l’importance du rôle joué par les convictions religieuses, l’importance de la foi, dans les mouvements de libération des Hommes.

 

L’histoire de l’Exode des enfants d’Israël avec Moïse le Juif, qui représente avec celle de Toussaint Louverture et la Révolution Haïtienne de 1791, le plus grand mouvement de libération au monde, réussit par des esclaves. La  plus grande révolte  des  noirs en terre d’Islam, la révolte des Zanj contre le pouvoir des Abbassides, entre 869 et 883, dans le sud de l’Irak, avec le Kharidjite d’origine perse, Ali Ibn Muhammad, l’histoire de Zumbi au Brésil, la lutte pour l’abolition de l’esclavage par le catholique Français Henri Jean Baptiste Grégoire,  plus connu sous le nom de l’Abbé Grégoire, par le méthodiste Afro américain Frederick Douglass, par le protestant  évangélique  Anglais William Wilberforce, le Franc-maçon Simon Bolivar…autant d’exemples illustrant le rôle positif joué par les hommes de foi.

Depuis que l’esclavage a été aboli, il existe encore des sociétés esclavagistes, notamment en Mauritanie, un pays musulman. Depuis que les pays africains sont devenus membres des Nations Unies, peut-on parler d’indépendance économique, lorsque l’expression même de la souveraineté, l’illustration par excellence du pouvoir régalien, le pouvoir de battre monnaie est sous le boisseau ?

Quant aux français noirs et aux africains qui vivent en France, quel est leur pouvoir économique et culturel en France, 50 ans après les « Indépendances » ? Que pouvons-nous faire à court terme pour faire avancer la situation de cette population victime de discriminations inimaginables dans le Pays des Droits de l’Homme. Il est temps de cesser d’être des victimes, suivons la voie que certains membres de la population noire ont commencé à tracer, comme ce congolais devenu PDG de la plus grande entreprise de transport d’Europe ou ce franco-ivoirien de 47 ans, diplômé de Polytechnique et patron de l’une des plus grosses compagnies  d’assurance de Grande Bretagne: devenons des acteurs, des inventeurs d’opportunités.

Hermann Okemba

Directeur

 

  télécharger le programme

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Impronord - dans l'actualité
commenter cet article

commentaires

le mot du Directeur :

Nous ne pouvons pas combattre le racisme si nous ne sommes pas unis. Cependant, cette solidarité ne peut pas exister aux dépens de l’identité des individus : elle doit respecter l’intégrité individuelle.
Créer un monde uni mais non uniforme prend sens dès lors que la diversité de la race humaine est prise en compte. Ce n’est pas en abolissant les différences que l’unité sera réalisée, mais plutôt en apprenant à connaître et à apprécier la valeur intrinsèque de chaque culture et de chaque individu.
Ce n’est pas la diversité qui est la source des conflits, mais l’immaturité des attitudes, et l’intolérance envers ce qui est différent, ainsi que les idées fausses entretenues sur autrui.

Hermann Okemba
Directeur  IMPRO NORD

.







IMPRO NORD est une plateforme régionale agréée par le Ministère de l'Education Nationale,ayant le statut juridique associatif, qui réunis des acteurs publics et privés, autour du tryptique :
. Le partage du savoir
. La lutte contre les discriminations
. Le dialogue interculturel