Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 20:21

 

 

The Renaissance African Legacy 2013 copy

 

Le 28 juillet 2013, à l’initiative de la ville de Nancy et de l’Agence pour la promotion de l’Art et des  Cultures, une belle manifestation a été organisée autour de la Renaissance. Impro Nord a été partenaire de cet évènement(www.renaissancenancy2013.com).

Le programme de Renaissance Nancy 2013  foisonne de richesses, cependant  je n’ai  trouvé nulle part une quelconque mention de l’Afrique et du rôle que ce continent à joué dans la Renaissance. Néanmoins une conférence et une exposition ont été organisées sur le thème de la Renaissance Arabe au XIX ème siècle, conduisant à une réflexion très passionnante sur la possibilité d’une Renaissance Arabe au XXIème siècle.

C’est précisément cette actualisation de la Renaissance aujourd’hui qui constitue l’objet de ma réflexion, en ce qui concerne l’Afrique.

Si l’Afrique a tant apporté à l’Europe pour permettre sa Renaissance, ne peut-elle pas réitérer cette expérience aujourd’hui à son profit ?

L’absence de l’Afrique comme sujet dans le cadre des manifestations organisées autour de la Renaissance est un lieu commun dans l’univers académique occidentale, y compris dans son clone africain. L’Afrique depuis la pseudo-réflexion de Hegel, reprise dans le fameux discours de Dakar du président Sarkozy, ne peut être considérée comme un acteur de l’histoire (même si l’écriture, donc l’Histoire commence avec l’homme noir).

C’est donc tout naturellement que ma conférence durant Renaissance Nancy 2013 s’est articulée autour de l’héritage des africains à la Renaissance, le 28 juillet 2013, date pendant laquelle l’Eglise Catholique romaine célèbre Saint Victor 1er,14 ème évêque de Rome, pape africain de 189 à 199.Une belle coïncidence faisant un jolie pied de nez à la pensée dominante de l'absence de l'homme africain.

 

Il est impossible de parler de la Renaissance en Europe sans parler du rôle capitale joué par les africains, à travers l’Espagne Mauresque et l’Italie Méridionale également habitée par des africains, passés dans les oubliettes de l’histoire, mais que nous voulons faire redécouvrir à travers le projet Congo Square : Mémorial des Héros Africains.

Qui sont les maures ? Les introducteurs de l’algèbre provenant de l’Egypte pharaonique (KMIT), de l’éclairage public, du développement de l’agriculture,de l'hygiène, de la médecine, des librairies publiques, des fruits, épices et légumes étrangers à l’Europe, des créateurs d’universités (17 contre 2 dans tout le reste de l’Europe) dans la péninsule ibérique. Avant 711 de notre ère, date de leur arrivée, il y avait déjà à l’époque de la 25ème dynastie, issu du Royaume de Napata, au Soudan, une présence africaine dans cette péninsule, comme la démontré l’inscription du grand pharaon Taharqa (690 à 664 Avant Jésus-Christ).

Les prestigieuses universités de Bologne (fondé en 1088), d’Oxford fondé par Thibaud d'Étampes vers 1116, Naples, ont été richement fécondé par les textes des maures.

A l’instar des fanatiques d’AQMI en 2013 au Mali, qui ont détruit les  parchemins multiséculaires issus de l’Antique Université de Tombouctou, il y a eu plusieurs autodafés organisés contre les textes des africains pendant la Reconquista en Espagne. Tout n’a pas disparu…

 

La présence Africaine dans l’iconographie de la Renaissance est très instructive sur les représentations des européens de cette époque vis à vis des africains: et celles-ci sont loins d'être toutes négatives. La conférence sera l’occasion de comparer les représentations iconographiques et les sources  bibliques et mythologiques ayant inspirées cette iconographie . Au de-là de l’iconographie nous étudierons l’héritage des Africains dans les sciences et les arts en Europe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Okemba M'otsangou - dans l'actualité
commenter cet article

commentaires

le mot du Directeur :

Nous ne pouvons pas combattre le racisme si nous ne sommes pas unis. Cependant, cette solidarité ne peut pas exister aux dépens de l’identité des individus : elle doit respecter l’intégrité individuelle.
Créer un monde uni mais non uniforme prend sens dès lors que la diversité de la race humaine est prise en compte. Ce n’est pas en abolissant les différences que l’unité sera réalisée, mais plutôt en apprenant à connaître et à apprécier la valeur intrinsèque de chaque culture et de chaque individu.
Ce n’est pas la diversité qui est la source des conflits, mais l’immaturité des attitudes, et l’intolérance envers ce qui est différent, ainsi que les idées fausses entretenues sur autrui.

Hermann Okemba
Directeur  IMPRO NORD

.







IMPRO NORD est une plateforme régionale agréée par le Ministère de l'Education Nationale,ayant le statut juridique associatif, qui réunis des acteurs publics et privés, autour du tryptique :
. Le partage du savoir
. La lutte contre les discriminations
. Le dialogue interculturel