Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 10:21
ALL BLOOD RUNS RED

« Véritable héros français » ! C’est ainsi que le général de Gaulle appelait Eugène Bullard. Un concours de circonstances extraordinaire a permis à ce jeune Afro-américain, fuyant les lois Jim Crow de son Amérique natale, de venir s’engager dans le régiment des hirondelles noires de la mort, pendant la première guerre mondiale. Ce régiment dont l’origine remonte à l’époque révolutionnaire, était en 1795 partie intégrante de l’Armée des Alpes, commandé par un autre Afro-américain : le général Alexandre Dumas, né à Haïti.

Bullard perpétue pour ainsi dire la tradition multiséculaire des Français d’ascendance africaine combattant pour la France. Là où d’autres modifiaient leurs dates de naissance pour ne pas être enrôlés dans l’armée, Bullard, dont le jeune âge interdisait tout enrôlement, modifia celui-ci afin de pouvoir s’engager volontairement. Eugène Bullard ne se contenta pas d’être « The Black Swallow of Death ». Après la Bataille de la Somme et de Verdun, où il est grièvement blessé et déclaré inapte pour l’infanterie, il désire envers et contre tous toujours se battre : si l’armée de terre le juge désormais inapte, c’est vers le ciel qu’il va à présent tourner les regards.

Deux ans auparavant, un autre Africain, d’origine somalienne, né en Turquie, s’inscrit à l’école navale de pilotage en 1914 : Ahmet Ali Çelikten. Les lois racistes de Jim Crow des Etats Unis interdisaient aux Afro-américain d’être des pilotes d’avions. L’entrée en guerre des USA en 1917 viendra bouleverser la fulgurante trajectoire de Bullard dans l’aviation militaire, par l’entremise du médecin chargé d’organiser l’aéronautique américaine : le docteur Edmund Gros.

Un quart de siècle plus tard, ces mêmes lois racistes vont permettre au gouvernement fédéral Américain d’empêcher les Afro-américains de devenir pilotes de chasse au cours de la Seconde Guerre Mondiale, afin de préserver la prétendue supériorité des « Blancs » sur les « Noirs », réputés selon l’idéologie raciste,inaptes intellectuellement au pilotage d’un avion. 25 ans avant les fameux Tuskegee Airmen ou diable à queues rouges, des pilotes Afro-américains formés par le célèbre institut Afro-américain de l’Alabama, il y a eu Eugène Bullard.

Bullard n’était pas uniquement un homme de guerre, c’était aussi un artiste et une figure importante du Jazz en France. Aux Etats Unis il a activement participé au mouvement pour la défense des droits civiques des Afro-américains. Son combat pour la lutte contre les discriminations remonte à l’époque où il était pilote de chasse, comme nous l’indique la devise qu’il avait inscrite sur le fuselage de son avion : « All blood runs red », tout sang qui coule est rouge !

.

C’est en mémoire d’Eugène Bullard que nous organisons dans le cadre du centenaire de la guerre de 14-18, le « Concert de la liberté 1916-2016 » à Conty dans la Somme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Impro Nord - dans l'actualité
commenter cet article

commentaires

le mot du Directeur :

Nous ne pouvons pas combattre le racisme si nous ne sommes pas unis. Cependant, cette solidarité ne peut pas exister aux dépens de l’identité des individus : elle doit respecter l’intégrité individuelle.
Créer un monde uni mais non uniforme prend sens dès lors que la diversité de la race humaine est prise en compte. Ce n’est pas en abolissant les différences que l’unité sera réalisée, mais plutôt en apprenant à connaître et à apprécier la valeur intrinsèque de chaque culture et de chaque individu.
Ce n’est pas la diversité qui est la source des conflits, mais l’immaturité des attitudes, et l’intolérance envers ce qui est différent, ainsi que les idées fausses entretenues sur autrui.

Hermann Okemba
Directeur  IMPRO NORD

.







IMPRO NORD est une plateforme régionale agréée par le Ministère de l'Education Nationale,ayant le statut juridique associatif, qui réunis des acteurs publics et privés, autour du tryptique :
. Le partage du savoir
. La lutte contre les discriminations
. Le dialogue interculturel